Cycles supérieures et études postdoctorales

Bourses de recrutement (M. Sc. et Ph. D. uniquement)

À chaque année, le Département de neurosciences accorde plusieurs bourses de recrutement pour les nouveaux étudiants qui s’inscrivent aux programmes de 2e et de 3e cycle.

Objectif :

L’objectif de ce programme de bourses est de favoriser le recrutement de nouveaux étudiants aux cycles supérieurs dans le programme de neurosciences.

Éligibilité :

Les bourses sont attribuées à des étudiants nouvellement inscrits ou en voie de s’inscrire soit à la maîtrise ou au doctorat dans le programme de sciences neurologiques.

Évaluation des dossiers :

L’évaluation des dossiers est basée sur la qualité du dossier académique, le projet de recherche et le milieu d’accueil.

Soumission des candidatures :

Pour soumettre sa candidature, l’étudiant doit compléter le formulaire de demande de bourse et fournir les documents suivants :

  • Relevés de notes ;
  • Lettre d’appui du directeur de recherche.

N.B. La lettre doit être signée et doit être envoyée par courriel uniquement par le directeur de recherche.

Pour plus d’informations :

Nathalie Sandoval
Technicienne en coordination du travail de bureau
(514) 343-6111 poste 3330

Bourses de prestige et prix d’excellence du Département

Des bourses de prestige et des prix d’excellence sont offerts aux étudiants des cycles supérieurs inscrits à nos programmes et aux stagiaires postdoctoraux afin de leur fournir un appui financier. Les étudiants et stagiaires postdoctoraux en processus d’inscription sont aussi éligibles.

Concours de bourses de prestige et prix d’excellence 2018-2019

Voici la liste des bourses :


Bourse de prestige Tomás-Reader – recherche sur la moelle épinière (M. Sc., Ph. D. et stagiaires postdoctoraux)

Le Fonds Tomás Alfred Reader a été mis sur pied pour promouvoir la recherche sur la moelle épinière de diverses façons, soit en octroyant des fonds de recherche et/ou des bourses d’études à des étudiants/ stagiaires postdoctoraux inscrits (ou en processus d’inscription) au programme d’études supérieures et de stages postdoctoraux en neurosciences de l’Université de Montréal et dont la recherche porte sur la moelle épinière.

 

Créé en 2002, le fonds a été rendu possible grâce à un important legs du Dr Tomás Reader.

Note biographique : Dr Tomás Reader a suivi une formation médicale puis a obtenu un Ph. D. en recherche sur le système visuel avec le Dr Eduardo de Robertis de l’Université de Buenos Aires en Argentine. Dr Reader est venu à l’Université de Montréal comme stagiaire postdoctoral avec le Dr H.H. Jasper, pour finalement s’y établir comme chercheur indépendant et professeur. Il fut professeur titulaire au Département de physiologie et professeur accrédité au Département de psychiatrie, en plus d’être membre du Centre de recherche Fernand-Séguin de l’Hôpital Louis-H. Lafontaine, et membre affilié du Centre de recherche de l’Hôpital Hôtel-Dieu de Montréal et membre du Groupe de recherche sur le système nerveux central (GRSNC). Chercheur très productif, il a rédigé près de 130 articles scientifiques et plusieurs centaines de sommaires publiés dans des comptes rendus de symposia spécialisés.

Les critères d’admissibilité sont les suivants :

  1. Être un étudiant inscrit à un programme de neurosciences (maîtrise ou doctorat) ou être un stagiaire postdoctoral. Les candidats doivent être dirigés par un professeur affilié au Département de neurosciences (professeurs en appartenance primaire ou secondaire et professeurs associés). Les étudiants et stagiaires postdoctoraux en processus d’inscription sont aussi éligibles ;
  2. Les travaux de recherche doivent porter sur la fonction normale ou pathologique de la moelle épinière ;
  3. La bourse de 18 000 $ est destinée à un étudiant / stagiaire postdoctoral qui ne détient pas une autre bourse majeure ;
  4. Les récipiendaires devront présenter leurs travaux à la journée annuelle du Département de neurosciences et reconnaitre la contribution de la bourse dans leurs publications ;
  5. Si la bourse salariale est octroyée à un stagiaire postdoctoral, le directeur du laboratoire d’accueil devra fournir un complément équivalent au montant de la bourse (18 000 $).


Bourse de prestige Fonds de recherche sur l’épilepsie (M. Sc., Ph. D. et stagiaires postdoctoraux)

Ce fonds a pour but de soutenir la recherche en neurosciences, et plus particulièrement, la recherche sur l’épilepsie. Il a été créé grâce à un don de la Succession Martine Auger, en mémoire de son frère, monsieur Isidore Auger.

 

Les critères d’admissibilité sont les suivants :

  1. Être un étudiant inscrit à un programme de neurosciences (maîtrise ou doctorat) ou être un stagiaire postdoctoral. Les candidats doivent être dirigés par un professeur affilié au Département de neurosciences (professeurs en appartenance primaire ou secondaire et professeurs associés). Les étudiants et stagiaires postdoctoraux en processus d’inscription sont aussi éligibles ;
  2. Les travaux de recherche doivent porter sur l’épilepsie ;
  3. La bourse de 18 000$ est destinée à un étudiant / stagiaire postdoctoral qui ne détient pas une autre bourse majeure ;
  4. Les récipiendaires devront présenter leurs travaux à la journée annuelle du Département de neurosciences et reconnaitre la contribution de la bourse dans leurs publications ;
  5. Si la bourse salariale est octroyée à un stagiaire postdoctoral, le directeur du laboratoire d’accueil devra fournir un complément équivalent au montant de la bourse (18 000$).


Prix d’excellence Tomás-Reader – recherche sur la moelle épinière (M. Sc., Ph. D. et stagiaires postdoctoraux)

Le Fonds Tomás Alfred Reader a été mis sur pied pour promouvoir la recherche sur la moelle épinière de diverses façons, soit en octroyant des fonds de recherche et/ou des bourses d’études à des étudiants / stagiaires postdoctoraux inscrits au programme d’études supérieures et de stages postdoctoraux en neurosciences de l’Université de Montréal et dont la recherche porte sur la moelle épinière.

 

Créé en 2002, le fonds a été rendu possible grâce à un important legs du Dr Tomás Reader.

Note biographique : Dr Tomás Reader a suivi une formation médicale puis a obtenu un Ph. D. en recherche sur le système visuel avec le Dr Eduardo de Robertis de l’Université de Buenos Aires en Argentine. Dr Reader est venu à l’Université de Montréal comme stagiaire postdoctoral avec le Dr H.H. Jasper, pour finalement s’y établir comme chercheur indépendant et professeur. Il fut professeur titulaire au Département de physiologie et professeur accrédité au Département de psychiatrie, en plus d’être membre du Centre de recherche Fernand-Séguin de l’Hôpital Louis-H. Lafontaine, et membre affilié du Centre de recherche de l’Hôpital Hôtel-Dieu de Montréal et membre du Groupe de recherche sur le système nerveux central (GRSNC). Chercheur très productif, il a rédigé près de 130 articles scientifiques et plusieurs centaines de sommaires publiés dans des comptes rendus de symposia spécialisés.

 

Les critères d’admissibilité sont les suivants :

  1. Être un étudiant inscrit à un programme de neurosciences (maîtrise ou doctorat) ou être un stagiaire postdoctoral. Les candidats doivent être dirigés par un professeur affilié au Département de neurosciences (professeurs en appartenance primaire ou secondaire et professeurs associés). Les étudiants et stagiaires postdoctoraux en processus d’inscription sont aussi éligibles ;
  2. Les travaux de recherche doivent porter sur la fonction normale ou pathologique de la moelle épinière ;
  3. Le prix de 5 000 $ est destiné à un étudiant / stagiaire postdoctoral qui peut détenir une autre bourse et qui s’est démarqué par l’excellence de ses travaux dans ce domaine de recherche ou par l’excellence de son dossier académique ;
  4. Les récipiendaires devront présenter leurs travaux à la journée annuelle du Département de neurosciences et reconnaitre la contribution du prix dans leurs publications.


Prix d’excellence André Lejeune pour la recherche sur la maladie de Creutzfeldt-Jakob et sur les maladies dégénératives (M. Sc., Ph. D. et stagiaires postdoctoraux)

Monsieur André Lejeune a souhaité recueillir des fonds à la mémoire de son ami, M. Guy Damphousse, pharmacien, décédé de la maladie de Creutzfeldt-Jakob en 2014. Ce fonds a pour objectif principal de mieux comprendre les causes et les mécanismes de la maladie de Creutzfeldt-Jakob en particulier et des maladies neurodégénératives en général, afin de prévenir leur apparition et de guérir leurs symptômes. Il a pour objectif secondaire de mieux comprendre le vieillissement afin de ralentir sa progression.

Passionné par la recherche en santé, plus spécifiquement par la maladie de Creutzfeldt-Jakob et par la thématique du vieillissement, M. André Lejeune est un chanteur québécois, qui a été intronisé au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens en 2008.

Les critères d’admissibilité sont les suivants :

  1. Être un étudiant inscrit à un programme de neurosciences (maîtrise ou doctorat) ou être un stagiaire postdoctoral. Les candidats doivent être dirigés par un professeur affilié au Département de neurosciences (professeurs en appartenance primaire ou secondaire et professeurs associés). Les étudiants et stagiaires postdoctoraux en processus d’inscription sont aussi éligibles ;
  2. Les travaux de recherche doivent porter sur les maladies neuro-dégénératives ;
  3. Le prix de 5 000 $ est destiné à un étudiant / stagiaire postdoctoral qui peut détenir une autre bourse et qui s’est démarqué par l’excellence de ses travaux dans ce domaine de recherche ou par l’excellence de son dossier académique ;
  4. Les récipiendaires devront présenter leurs travaux à la journée annuelle du Département de neurosciences et reconnaitre la contribution du prix dans leurs publications.


Bourse Solange-Saul pour la recherche sur la maladie du Parkinson (M. Sc., Ph. D. et stagiaires postdoctoraux)

La bourse Solange Saul pour la recherche sur la maladie de Parkinson a été créée en 2018 par Samir Saul en l’honneur et à la mémoire de sa mère Solange. Madame Saul est décédée en septembre 2007 à la suite d’une lutte prolongée et courageuse contre la maladie de Parkinson. La Bourse Solange Saul est un témoignage de la reconnaissance qui lui est due.

Historien et professeur de carrière à l’Université de Montréal, Samir Saul veut, par cette contribution, encourager l’enseignement et la recherche sur la maladie de Parkinson. Une bourse sera offerte annuellement à un étudiant à la maîtrise, au doctorat ou à un stagiaire postdoctoral dont les travaux de recherche ont une incidence directe sur la maladie de Parkinson.

Les critères d’admissibilité sont les suivants :

  1. Être un étudiant inscrit à un programme de neurosciences (maîtrise ou doctorat) ou être un stagiaire postdoctoral. Les candidats doivent être dirigés par un professeur affilié au Département de neurosciences (professeurs en appartenance primaire ou secondaire et professeurs associés). Les étudiants et stagiaires postdoctoraux en processus d’inscription sont aussi éligibles ;
  2. Les travaux de recherche doivent porter sur la maladie de Parkinson ;
  3. La bourse de 3 000 $ est destinée à un étudiant / stagiaire postdoctoral qui peut détenir une autre bourse et qui s’est démarqué par l’excellence de ses travaux dans ce domaine de recherche ou par l’excellence de son dossier académique ;
  4. Les récipiendaires devront présenter leurs travaux à la journée annuelle du Département de neurosciences et reconnaitre la contribution de la bourse dans leurs publications.

Prix pour les finissants à la maîtrise et au doctorat en neurosciences

Voici les prix des finissants à la maitrise et au doctorat en neurosciences remis lors de la collation des grades de la Faculté de médecine qui se déroule au printemps (mai/juin).


Prix Serge Rossignol

Ce prix d’excellence est octroyé à un étudiant de 3e cycle pour la meilleure thèse de doctorat pour l’année académique en cours (entre le 1er avril et le 30 mars).

Le Dr Serge Rossignol a contribué de façon majeure dans le domaine de la recherche sur la moelle épinière et ses travaux ont mené à des découvertes importantes. Le Dr Rossignol a formé plusieurs générations de chercheurs talentueux dans le domaine du contrôle locomoteur et de la récupération de la locomotion après des lésions spinales. Il a également joué un rôle de pionnier et visionnaire pour le rapprochement des chercheurs fondamentaux, chercheurs cliniciens et des cliniciens intéressés à la récupération motrice après une lésion de la moelle épinière. Ses importants travaux de recherche ont été reconnus par le biais de plusieurs prix et honneurs scientifiques majeurs.

Le dossier de candidature doit être déposé au plus tard le 15 avril de chaque année, il doit inclure :

  • un résumé de la thèse ;
  • le rapport de l’examinateur externe ;
  • le rapport définitif de soutenance du jury ;
  • tous les résultats universitaires de l’étudiant ;
  • une lettre de recommandation du directeur de recherche ou du directeur de programme mettant en évidence les qualités de la thèse ;
  • un curriculum vitae du candidat.


Prix Laurent-Descarries

Ce prix d’excellence est octroyé à un étudiant de 2e cycle pour le meilleur mémoire de maîtrise pour l’année académique en cours (entre le 1er avril et le 30 mars).

Le Dr Laurent Descarries fut professeur à l’Université de Montréal pendant plus de 40 ans (1969-2012). De réputation internationale, les travaux du Dr Descarries sur l’ultrastructure de l’arborisation axonale des neurones monoaminergiques et cholinergiques dans le cerveau ont fait école et contribué à l’hypothèse d’un mode de communication par transmission « volumique » ou « diffuse ».  Il a publié plus de 140 articles de recherche et chapitres de livres et formé plus d’une soixantaine d’étudiants et stagiaires postdoctoraux. Le Dr Descarries s’est distingué tant par l’impact de sa recherche que par son implication importante au sein du Centre de Recherche en Sciences neurologiques, puis du Groupe de recherche sur le système nerveux central.

Le dossier de candidature doit être déposé au plus tard le 1er mai de chaque année, il doit inclure :

  • un résumé du mémoire ;
  • le rapport définitif du jury ;
  • tous les résultats universitaires de l’étudiant ;
  • une lettre de recommandation du directeur de recherche ou du directeur de programme mettant en évidence les qualités de la thèse ;
  • un curriculum vitae du candidat.


Pour plus d’informations :

Nathalie Sandoval
Technicienne en coordination du travail de bureau
(514) 343-6111 poste 3330